Evaluer l'impact de l'architecture du support sur les CSM
L’architecture des matériaux est un acteur essentiel de la biocompatibilité et l’ostéoconductivité des substituts osseux. Par exemple, des paramètres tels que la taille des pores et le volume de porosité ou encore la taille et densité des interconnections, la microporosité, influencent de façon significative la prolifération et différenciation des cellules osseuses in vitro et la repousse osseuse in vivo.  
Implant avec différentes tailles de pores
Cliquez pour agrandir
Un projet mené au B2OA a pour but d’optimiser l’architecture interne des implants afin de maximiser la repousse osseuse in vivo en présence ou non de cellules souches.
Nos collaborateurs:
INTRANET
NOTRE PLATEFORME
LIENS UTILES
NOS TUTELLES
NOS PARTENAIRES